L'importance du mental dans le sport

L'importance du mental dans le sport

Publié le : - Catégories : Santé

Vous entendez souvent dire que le sport développe notre force mentale et qu'il participe à forger notre caractère.

Mais sommes-nous prêt à évoluer mentalement chaque jour? 

Nous avons voulu en savoir plus sur le sujet avec Ismael Guedi, coach mental des grands athlètes et militaires.

 

Ismael, explique-nous le métier de coach mental!

Je suis consultant en psychologie du sport et de la santé (accrédité par la Société Française de Psychologie du Sport). J’interviens à la fois auprès des sportifs amateurs et professionnels, je les reçois au Pôle Méditerranéen de Médecine du Sport et également au profit des professionnels venant des métiers opérationnels (police, gendarmerie, sécurité civile, armées) en collaboration avec la société CROSSOPS. Chaque discipline ou spécialité demande des qualités mentales spécifiques. Pour cette raison, chaque pratique nécessite des aptitudes adaptées.Plus vous vous rapprochez du haut-niveau plus vous devez faire face à un ensemble de contraintes (physiques, environnementales, psychologiques). Pour ce faire, mon rôle est de permettre au sportif de faire face à ces contraintes, d’entretenir et développer sa motivation en se fixant des objectifs réalisables.

Quelles formations as-tu fait pour devenir coach? 

Le souhait d’acquérir des connaissances dans la performance mentale a débuté lorsque je travaillais auprès des commandos marine (membres du Commandement des Opérations Spéciales) en tant que préparateur physique et instructeur sports de combat. Je me suis donc formé aux Techniques d'Optimisation du Potentiel (TOP) au Centre National Des Sports de la Défense pour devenir le premier préparateur mental auprès des élites de la marine nationale. Le travail auprès des commandos m'a confirmé l’intérêt de la préparation mentale dans la performance individuelle et collective. Par la suite, j’ai effectué un D.U en Psychologie du Sport et de la Santé afin d’approfondir mes connaissances en préparation mentale.


Pour toi, qu'est ce que cela veut dire "avoir du mental" et "avoir le physique"?

Avoir du mental, pour moi ça signifie dans un premier temps, être capable de se préparer, de façon optimale, pour atteindre un objectif. En effet un des éléments essentiels de la performance lors d’une compétition réside dans la préparation. C’est votre capacité à vous fixer des objectifs clairs et réalisables. Mais préparation à quoi ? Dans quel délai ? Comment ? Toutes ces questions doivent se poser avant d’entamer sa préparation. Il s’agit de déterminer votre cap. Sans perspective, vous risquez d’avoir une préparation qui variera en fonction de vos « humeurs ». Ensuite, le mental c’est aussi être capable de mobiliser ses ressources à l’instant « T ». Il s’agit de savoir exactement ce pourquoi nous sommes à l’entraînement ou en compétition et comment mobiliser ses ressources physiques et psychologiques afin de réaliser le bon geste au bon moment avec l’intensité d’effort adaptée. Pour terminer, vous devez analyser et comprendre la performance réalisée. Un bon débriefing est essentiel pour vous permettre de progresser et renforcer positivement vos acquis.

Avoir le physique, c’est détenir des qualités physiques requises pour réaliser une action et un effort efficace (avec la bonne intensité). Ce qui sous entend, que vous devez suivre un entraînement physique adapté.


Quelle type de personne a besoin d'une formation mentale? 

Tout sportif devrait, au moins, être initié à la préparation mentale. Elle est à la portée de tous ! Je préconise néanmoins, de commencer durant la période de l’adolescence qui correspond à des âges ou l’on prend plus conscience de son sport et de sa pratique. Souvent, entre 11-15 ans chez les filles et 12-16 ans chez les garçons qui pratiquent une activité sportive régulière, sont amenés à voir leur volume d'entraînement et les contraintes augmenter. C’est souvent des étapes charnières dans la carrière du sportif.

 

Peut-on avoir le physique sans le mental? Et le mental sans le physique? 

Le corps doit repousser les limites de l'endurance, de la puissance, de la vitesse et de la force.  Et la tête doit porter plus loin les limites de la concentration, de la maîtrise de soi et de la détermination. Le sportif est donc exposé aux exigences physiques et psychologiques lorsqu’il recherche la performance.

 

Pourquoi le mental est si important dans le sport? 

Il peut y avoir des besoins divers dans la préparation mentale. Cependant, je reçois beaucoup de sportifs en difficulté lors des situations de compétition. Souvent, le sportif a le sentiment de ne pas reproduire, en compétition, la performance qu’il réalise à l’entraînement. Tout au long de la carrière du sportif, le développement physique et technique doit occuper une place prédominante. Pour autant, dans certaines situations, le facteur qui aura le plus d'incidence sur les résultats sera d'ordre psychologique. Entre deux sportifs de même niveau, la différence se fera "au mental".

L'importance du mental dans le sport

Et le rôle du "mental" dans la vie? 

Il est vrai, que l’entraînement mental a une influence dans notre vie au quotidien. C’est tout simplement lié au fait que nous sommes tous confrontés, a des moments de notre vie, à devoir vivre une épreuve, atteindre un objectif (comme passer des examens, le permis de conduire, passer des concours etc..). Par conséquent, les habiletés que vous développez dans votre sport sont tout à fait transposables pour d’autres activités.

 

 

Notre mental est-il plus sollicité dans certains sports que dans d'autres?  

Je dirais que la préparation mentale a une approche similaire à la préparation physique. Un joueur attaquant au football ne va pas travailler son physique de la même façon qu’un tireur ball-trap ou qu’un nageur. Le mental, c’est en quelque sorte la même chose, nous allons travailler certaines habiletés en particulier pour améliorer un geste technique, réguler ses émotions, développer sa concentration, se fixer des objectifs etc...

Raconte-nous une expérience marquante avec un élève...

Lorsque je travaillais encore au profit des forces spéciales, j’ai pu constater que nombreux d’entre eux parlaient très peu du stress lors des missions. Pour cette raison, j’ai interpellé un chef de groupe commando pour lui demander : « comment arrives-tu à gérer ton stress lors d’une mission opérationnelle ? », il m’a répondu : « le stress ? Je ne stress jamais ! ». La réponse m’avait surpris car j’ai réalisé qu’un certain nombre d’entre eux avaient une vision du stress comme quelque chose de négatif, de parasitaire ou une forme de faiblesse. Je lui ai donc expliqué que c’est justement parce qu’il stress de façon adaptée qu’il peut réaliser des missions aussi dangereuses avec efficacité, avoir une capacité à rester concentrer et lucide ou avoir des prises de décision rapides.

Depuis ce jour, il me dit qu’il est stressé ! 

 

Pourquoi faire appel à un coach mental?

Les athlètes de haut niveau sont familiarisés à la compétition, ce qui les conduit le plus souvent à accorder plus d'importance à la victoire et aux résultats. Il est très courant d’entendre des sportifs dirent qu’ils ont pensé au résultat final avant même de commencer la compétition. Pour permettre de développer la performance du sportif en toute "sérénité" il est important de mettre à l'avant-plan l'apprentissage. Je me focalise sur le processus plus que sur le résultat.

Recherche

Boutique Naturelle

Boutique Naturelle
Voir d'autres produits