Lunettes de soleil pour le sport en extérieur : utile ou juste pour la frime?

Lunettes de soleil pour le sport en extérieur : utile ou juste pour la frime?

Published : - Categories : Astuce , Fun

Par Manon Barré ©La Settimana

Si personne n’a rien contre les lunettes de soleil en soit, les sportif·ves qui les arborent, eux·elles, sont pourtant parfois pointé·es du doigt. Jugé·es snobinard·es et fier·ères, il n’en est bien souvent, et fort heureusement, rien du tout. 

Et si vous essayiez de voir à travers leurs yeux ? Aujourd’hui (et pour une fois), nous vous proposons de regarder les choses via la paire de lunettes que vous ne portez jamais sur votre nez ! Promis, vous ne le regretterez pas.

Des lunettes pas-pour-faire-joli

Admettez-le, il est peu probable que vous vous aventuriez à un entraînement de natation sans lunettes adaptées. Alors pourquoi faire la moue au port des lunettes lorsqu'il s’agit de pratiquer d’autres sports ? 

Les lunettes de soleil, de vue, ou pourvues de simples verres de protection ont justement pour vocation de protéger vos yeux. Les lunettes font en effet barrage au vent qui vous fait plisser les yeux, au soleil qui les aveugle, à la pluie qui vous empêche de les ouvrir, au froid qui vous fait pleurer, et même aux myriades de moucherons qui viennent s’y coller ! Et oui, faire du sport en extérieur comporte son lot d’imprévus et de désagréments, alors autant anticiper un moment de sport agréable en portant une paire de lunettes qui, soit dit en passant, sait parfaitement se faire oublier tout en remplissant son job avec entrain !

Au-delà d’apporter un confort visuel essentiel, les lunettes préviennent également la fatigue oculaire et la santé visuelle des personnes qui les portent. Nous ne souhaitons pas vous effrayer, mais il est important que vous soyez averti·e des dangers que vous encourez au terme d’une exposition prolongée aux rayons UV sans protection oculaire : la dégénérescence maculaire, la cataracte, la photokératite, et le cancer de l’œil, en font partie. 

Et puis, parce que l’esthétique a souvent (et à notre grand dam) le dernier mot, nous vous avons réservé notre meilleur argument pour la fin. À vous entêter à ne pas porter de lunettes de soleil pendant le sport, vous plissez constamment les yeux afin d’ajuster votre vision… Mais la peau de vos paupières et celle qui entoure vos yeux étant très fine et très fragile, à agir ainsi, vous favorisez et accélérez involontairement l’apparition des ridules à ces endroits !

Regarde-moi dans les yeux, je te dirai qui tu es

“Les yeux sont le miroir de l’âme”, “un regard en dit long”, “un seul regard suffit”… Les expressions tournant autour de nos yeux ne manquent pas ! Aussi, il est aisé de comprendre le malaise que peuvent ressentir certaines personnes ne portant pas de lunettes de soleil lorsqu'elles croisent des sportif·ves dont le regard est masqué par deux verres teintés.

Inconsciemment, cacher son regard à autrui, c’est lui être hermétique, prétendre qu’il·elle n’existe pas, l’ignorer. Le comble de la malpolitesse, quoi ! Certes, nous vous accordons ce point-là. Mais n’oubliez pas qu’une personne qui porte des lunettes de soleil ne fait que protéger sa vue, pas se protéger de vous. “Oui, mais il·elle ne m’a même pas dit bonjour”. Très bien, nous vous entendons. Mais imaginez donc seulement un peu la scène en dehors de votre point de vue. 

Bien etre

Vous apercevez au loin ce·cette sportif·ve arriver face à vous. Vous remarquez qu’il·elle porte des lunettes de soleil. Vous vous permettez de dévisager cette personne comme si elle ne pouvait pas vous voir, sans le faire exprès, vous vous autorisez à attarder votre regard sur elle car le sien n’est pas là pour vous faire baisser les yeux. Croyez-vous sincèrement que ce·cette sportif·ve se sente parfaitement à l’aise et disposé·e à vous saluer, lui·elle qui se sent épié·e, dévisagé·e, jugé·e ? N’oubliez pas que derrière ces carreaux, il y a deux yeux qui vous voient. Et d’ailleurs, ne prenez pas personnellement l’attitude des personnes que vous croisez, et qui ne vous voient pas (on ne parle pas ici de celles qui prétendent ne pas voir les autres #PasGentilles).

Lorsque nous faisons du sport, nous sommes dans notre bulle, regardons sans voir, perdu·es dans nos pensées. Si vous le souhaitez, n’hésitez donc pas à saluer les sportif·ves à voix haute pour les interpeller. À condition que ceux·celles-là n’aient pas de musique qui chante à tue-tête dans leurs oreilles et qui les empêche de vous entendre, ils·elles se feront toujours une joie de vous répondre ! 

Porter des lunettes de soleil est donc un impératif sanitaire auquel chacun·e devrait être sensible et sensibiliser autrui. Loin d’être un accessoire pour nous couper du monde, il est cependant facile de s’y méprendre… Mais pas impossible de comprendre que l’on fait fausse route en se persuadant que les sportif·ves qui portent des lunettes de soleil à l’entraînement et/ou en compétition ne souhaitent pas nous voir ! Et si tel est le cas, saluons-les. La bonne humeur soigne toutes les aigreurs d’esprit, en plus d’être contagieuse !

D'autres sujets qui pourraient vous intéresser...

Rechercher

Boutique Naturelle

Boutique Naturelle
Voir d'autres produits