Comment réussir son échauffement

Comment réussir son échauffement

Publié le : - Catégories : Astuce

L’échauffement doit systématiquement faire partie de tout entraînement car il permet au corps de se mettre en condition et de faire augmenter la température interne des muscles afin de les irriguer et de les protéger.

Trop souvent nous nous contentons du rameur, de la corde à sauter ou d’une barre à vide pour nous échauffer et cela en dépit du côté préventif de l’échauffement qui doit prendre en compte toutes les parties du corps et les particularités physiques de chacun.

Un échauffement bien réalisé a un impact important sur vos performances

Selon certaines études de Lullies une augmentation d'un degré de votre température corporelle correspondrait à une augmentation de 2% de votre force… pas du tout anodin pour un haltérophile !

En effet, les réactions cellulaires fonctionnement de manière optimale lorsque le corps atteint une température élevée (aux alentours de 38-39 degrés).

Comment réussir son échauffement

Prenez en compte la température extérieure

Couvrez-vous bien pour maintenir votre chaleur et faites des échauffements plus longs s’il fait froid. S’il fait chaud, buvez même avant d’avoir soif et mettez-vous à l’ombre.

Prenez en compte votre corpulence

Si vous avez plus de muscles dans certaines régions, prenez plus de temps pour échauffer cette partie de votre corps

Respectez les principes de base

Conservez la chaleur atteinte, échauffez-vous progressivement sans vous épuiser et alternez les exercices

Vérifiez votre fréquence cardiaque

Avec une montre pour vous assurer que l’échauffement a bien fonctionné (entre 140 et 160 bmp)

Ce que vous devez retenir sur les bénéfices de l’échauffement :

  • L’élévation de la température interne des muscles permet de diminuer les tensions et d’augmenter l’extensibilité du muscle
  • Un bon échauffement intensifie votre force et votre vitesse nerveuse
  • L’augmentation de la fréquence cardiaque facilite votre circulation sanguine
  • L’accroissement de la fréquence respiratoire améliore la captation de l’oxygène
  • Et enfin, l’échauffement développe le système nerveux (articulations mieux protégées, déclenchement des automatismes qui évitent les blessures…)

Ce que vous devez éviter lors de vos échauffements :

  • Les échauffements trop longs avec des mouvements complexes
  • Les étirements sans débit cardiaque

Articles en relation

Recherche

Boutique Naturelle

Boutique Naturelle
Voir d'autres produits