Tina Moeglin, banana lover.

Tina Moeglin, banana lover.

Publié le : - Catégories : #TeamPurVitaé

[vc_row][vc_column][vc_column_text css=".vc_custom_1540369937337{margin-bottom: 5px !important;}"]

Tina Moeglin, banana lover.

Banane(nom féminin)

Fruit du bananier. Partie du pare choc qui sert de butoir. Hélicoptère de grandes dimensions, équipé de deux rotors. Mèche de cheveux portée en avant du front.

 

Voici les définitions de banane dans le dictionnaire. Mais pas pour Tina. Pour elle, ce fruit est synonyme de force et vitalité. La preuve? Tina a 17 publications sur Instagram dédiées à la banane : banane au naturel, banane aux amandes, au chocolat,  aux noisettes, à l'eau de coco... Si ça ce n'est pas de l'amour...

 

On aurait pu poser cette question à Tina : pourquoi aimes-tu autant la banane?  Et voici comment elle nous aurait répondu:

​​Maintenant que vous êtes convaincu du pouvoir de la banane laissez-vous inspirez par le parcours de cette athlète d'un caractère bien trempé!

 

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width="3/4"][vc_column_text css=".vc_custom_1540368901557{margin-bottom: 5px !important;}"]

Tina, raconte nous comment tout a commencé

J'ai connu Le CrossFit l'été 2014 à Gus's Garage CrossFit Manosque, grâce à Guillaume Daumas, mon coach qui me suit depuis ma première séance. On peut dire que c'était une période particulière. Je sortais d'une compétition de bodyfitness et je ne savais pas vraiment où me situer. Après ma première semaine au Garage, ce fut une révélation. Je m'entraîne pour la performance et non pour un objectif esthétique.

 

Depuis quand t'entraînes-tu de façon professionnelle?

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width="1/4"][vc_single_image source="external_link" external_img_size="288x257" alignment="center" image_hovers="false" custom_src="//static.wixstatic.com/media/39753e_ba077257fb4c411fa771105a47a7b08f~mv2.jpg/v1/fill/w_288,h_257/39753e_ba077257fb4c411fa771105a47a7b08f~mv2.jpg" css=".vc_custom_1540369607463{margin-bottom: 5px !important;}"][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text css=".vc_custom_1540369302921{margin-bottom: 5px !important;}"]

J'ai connu le CrossFit alors que je finissais ma licence de Communication. J'avais à cœur d'entamer un BPJEPS par la suite et cela a renforcé encore plus mon envie d'en faire mon métier.Guillaume fut mon tuteur durant toute mon année de stage et il m'est encore d'une aide précieuse en matière de conseils. Je suis diplômée depuis juin 2016 et pour moi ça c'est ma plus grande victoire. Je vis de ma passion et quand on aime ce que l'on fait on a pas l'impression de travailler.

 

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width="3/4"][vc_column_text css=".vc_custom_1540369466516{margin-bottom: 5px !important;}"]

En étant une femme dans un sport de majorité masculine as-tu rencontré des difficultés ?​​

Haha ça c'est une bonne question! En effet, le fait d'être une femme dans ce métier te demande d'avoir encore plus de crédibilité qu'un homologue masculin. J'ai eu quelques rapports de force avec des hommes au début qui avaient du mal avec le principe d'autorité féminine. Je suis une petite nana qui n'impressionne personne. Donc je crie un peu, je force la voix et j'ai réussi à instaurer rapidement un respect. Ça reste une minorité, mais il existe encore une hiérarchie qui n'a pas lieu d'être.

Décris-nous une situation marrante que tu as vécu au Crossfit.

Haha j'en aurai tellement. Je mets les pieds dans le plat systématiquement. Quelques malaises mais le rire reprends vite le dessus !

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width="1/4"][vc_single_image source="external_link" external_img_size="287x255" alignment="center" image_hovers="false" custom_src="//static.wixstatic.com/media/39753e_980e472a3d10414087bbaad8434ab99f~mv2.jpg/v1/fill/w_288,h_355/39753e_980e472a3d10414087bbaad8434ab99f~mv2.jpg" css=".vc_custom_1540369769361{margin-bottom: 5px !important;}"][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Situation Vie de Merde numéro 1:Je demande à un adhérent de prendre un élastique bleu et rouge, il les regarde...

"Ce sont lesquels?"

"Ben, t'es daltonien ou quoi?"

"Oui..."

Situation Vie de Merde numéro 2:

Je demande à un adhérent de faire le hookgrip et il me dit qu'il n'y arrive pas. Je lui demande donc de faire un effort et il me montre sa main... il n'avait qu'une phalange au niveau du pouce... Bref, plein de petits trucs du même genre, mais ça reste drôle!

 

Quel est le benchmark que tu redoutes le plus?

KAREN ! Sans hésiter ou un wod avec beaucoup de course.

 

Quels sont les valeurs qui t'attachent à Pur Vitaé ?

L'éthique bio et naturelle de Pur Vitaé sont en accord avec ma philosophie. La gamme m'apporte un meilleur quotidien au niveau de la récupération et du bien être. Pur Vitaé répond à mes attentes en ce qui concerne la traçabilité, la transparence et surtout la haute qualité des produits.

​​

Comment t'imagines-tu dans 40 ans? (nous mettrons ce post à jour le moment où Tina fêtera ses 60 ans)

Encore active ! Et peut être que d'ici là, avec 50 ans de pratique je serai aux Games! Haha(si cela peut te rassurer Tina nous avons trouvé tes débuts ici)

​​

Comment as-tu appris que tu as été sélectionnée pour participer aux Meridian Regionals 2017?

Je me rappelle comme si c'était hier! C'était début avril, j'étais sur la route avec deux copains pour un camp d'entraînement tenu par Guillaume. Machinalement j'ai actualisé ma boîte email et  BAM! CROSSFIT HQ VIDÉO ACCEPTED !! J'ai hurlé pendant une demi heure, j'étais tellement contente. Je me suis dit: ça y est tu vas aller dans l'arène avec les grands.

 

Pour toi quel était le moment le plus fort de la compétition?

C'est une compétition très forte en émotion, j'ai eu beaucoup de hauts et de bas durant ces trois jours à Madrid, c'était l'ascenseur émotionnel! Je dirai que le moment le plus marquant c'est lorsque je suis rentrée dans le stade, sur mon tapis de départ avec la foule derrière moi. Je savais qu'à ce moment-là l'erreur n'était pas permise, le niveau est trop haut pour cela. La compétition ne représente que 0,1% de ce que je fais toute l'année mais ça fait plaisir de voir que mon travail a payé.

Quels leçons tu en tires?

Énormément de positif pour la suite. Ce ne sont en effet que des leçons. Ça m'aura surtout réellement appris que le stress et la mauvaise pression brident, donc revenir détendue fait la différence. J'ai surtout vu que je n'étais encore qu'un bébé. J'ai encore une marge conséquente et le retour au travail n'est que plus motivant !

Un message d'espoir aux novices...?

Soyez patient. Quelque soit les objectifs et ce pourquoi on fait cela, c'est un travail de longue haleine mais qui en vaut vraiment la peine.... ?  Tina Moeglin

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Recherche

Boutique Naturelle

Boutique Naturelle
Voir d'autres produits