Canicross, le sport des amateurs de course et de chien

Canicross, le sport des amateurs de course et de chien

Publié le : - Catégories : vie d'athlète

Avez-vous déjà entendu parler du CaniCross ? Le nom vous donne déjà des indices. Il s’agit d’une discipline sportive où vous courez avec votre compagnon à 4 pattes sur des parcours off-road comme des chemins forestiers, des routes sableuses, etc.

Ancienne sportive dans l’athlétisme reconvertie dans le canicross, Tessa nous explique un peu sa discipline. Depuis l’âge de 14 ans elle pratique le canicross, un sport encore méconnu en France.

Tessa, quel est le but du canicross ? Quelles sont les règles ?

Le but du canicross c'est que le chien court devant son maître en tirant son harnais. Si l'on veut gagner une course on doit faire le parcours le plus rapide possible ensemble. En Belgique nous avons sur chaque course deux parcours différents : un long (4-8 km) et un court (2-4km).

Les départs sont, pour la plupart, individuels et toutes les 30 secondes. Le but est d’éviter des bagarres entre les chiens. Cependant il est aussi possible, sur quelques courses, que les départs se déroulent en groupé. Dans ce cas il faut une maîtrise parfaite du chien.

Dans le canicross nous avons plusieurs catégories. Cela va de « minimes » jusqu’au « vétérans ».Les enfants moins expérimentés doivent être accompagnés d’un adulte pendant la course. Autre point à savoir c’est qu’il y a une pause en hiver et en été d’environ 1-2 mois s’il fait trop froid ou trop chaud.

Comment faire du Canicross ?

Pour faire du canicross le chien doit porter un harnais de traction qui ne limite pas son mouvement. Il doit être attaché/connecté avec le coureur par une laisse amortissante pour éviter les chocs dans le dos (du chien et de son maître). Le coureur porte un baudrier confortable qui évite d'avoir tout le stress sur le dos (préférable un point de traction bas sur les hanches ou les fesses). 

Comment s’entraîner pour les compétitions de canicross?

Avant 2017 je m'entraînais toujours seule avec mon propre programme d'entraînement. Quelques fois par semaine je courais entre 5-10 km pour l’endurance et entre 1 ou 2 fois par semaine je faisais un entraînement intervalle sur la piste ou fartlek (fractionné) dans le bois.

Ma santé n'était pas trop bonne, depuis des années je souffrais des douleurs abdominales, des crampes musculaires, une fatigue qui ne partait pas même avec 8-10h de sommeil. Je devais parfois prendre du repos pendant 1-2 semaines. 

Depuis l'été 2017 une amie diététiste m'a proposée de m'aider. Grâce à un régime spécial pour des intestins spastiques ma vie a changé. Avec ma nouvelle bonne santé, ma routine d'entraînement a été modifiée. Je suis passée de 25-30 km à 35-65 km par semaine.

Concernant mes chiens, je les entraîne souvent individuellement en VTT (bikejöring) ou avec ma grande trottinette (scooter). J'ai des grands chiens donc si je cours tous les jours je risque de me blesser.

Selon toi, certains chiens sont-ils incapables de faire du CrossTraining ? 

Il y a des races qui ont été créées spécialement pour faire du traîneau en Europe. Ce sont des chiens avec des poils plus courts. Pas comme les races de chiens de traîneau typiquement comme le husky, malamute ou samojède qui ont aussi la volonté de courir et de tirer. Pour créer ces races plus "sportives" ils ont croisé des husky's avec des Braques Allemands, Pointers Anglais et parfois aussi des greyhound. 

Beaucoup décrivent ce mixte des races comme Eurohound, Alaskan husky, scandinavian hound, greyster... Ce mélange a été créé avec des chiens hyper rapides et plus forts que les races de chiens nordiques purs. 

Les greysters, par exemple, sont des chiens plutôt sprint qui courent jusqu'à 8 km sur terre et 15 km sur neige (avec quelques exceptions). Ce mixte a été créé avec du Braque pur et du greyhound.

Les ESD/Eurohounds/scandinavian hounds ce sont des chiens qui sont souvent utilisés pour le sprint et le mid distance (jusqu'à 60 km sur neige) parce qu’ils ont plus d'endurance grâce au (alaskan) husky qui a été intégré dans le mixte (braque et/ou du greyhound).

Les Alaskan husky's par contre sont des chiens idéaux pour des longues distances (100km et plus).

Malgré les compétences de certaines races, tous les chiens sont acceptés pour les courses de Canicross. Il faut juste respecter les limites de son propre chien. Il ne faut pas croire qu'un bouldogue sait faire les mêmes distances et vitesses qu'un braque par exemple.

Beaucoup de participants viennent avec leur petit chien type chiwawa ou pincher pour le fun et pour s'entraîner ensemble. Chaque chien, peu importe la race, est unique et réagit différemment pendant l'effort.

Pour ma part j'ai 3 chiens de compétition. Ce sont tous les trois des mixtes (yukon = ESD, Unix = alaskan husky, lychee = scandinavian hound).

Yukon c'est mon plus grand champion. C'est un mâle ESD qui fait 71 cm au garrot et 33 kg de muscles. Il est imperturbable et a un grand focus. C'est grâce à lui que j'ai gagné 3 titres de championne du monde et plein d'autres titres Européen et de Belgique.

Il a 8 ans déjà mais court encore toujours très bien. Avec lui je fais souvent des courses en scooter et en bikejöring.

Unix c'est un alaskan husky. C'est une femelle de 4 ans et fait 19 kg seulement. Elle est un peu craintive mais court très bien aussi. Avec elle je cours des longues distances et elle m'accompagne le plus souvent sur mes entraînements de canicross. Même avec elle, la plus petite de la bande, j'ai fait beaucoup des podiums sur les courses. 

Puis finalement il y a Lychee. Lychee est une femelle scandinavian hound de 25 kg qui a 3 ans. Elle est très rapide en VTT même si elle a un peu moins de puissance que Yukon elle possède une endurance incroyable. C'est elle notre futur star! 

Elle est complètement folle, super gentille, et très intelligente. Une chienne polyvalente !  Dans le futur on fera une portée avec elle, car Yukon va bientôt prendre sa retraite. 

Quels sont les matériaux nécessaires pour pratiquer le canicross ? Quel est le coût approximatif par an ? 

Il vous faut : un baudrier, une laisse amortissante, un harnais de traction pour chien. 

Si vous voulez être équipé par non-stop dogwear par exemple il faut compter entre 125 - 170 euros pour un kit complet.

Si je compte tous mes frais (transport pour les courses et gasoil, frais pour participer aux courses et championnats, hôtels, vétérinaire, nourriture et suppléments pour les chiens, matériel pour humain et chien...) je pense que je dépasse très facilement les 5000 euros par an. Pour faire les championnats du monde au Canada par exemple cela m’a coûté 3700 euros. 

 

Le CaniCross a été créé en France. Malgré cela peu de français le connaissent et le pratiquent. Comment cela se passe en Belgique, ce sport a-t-il plus de reconnaissance ? 

Je n'ose pas vraiment dire que le canicross a été créé en France, car ça existe déjà depuis très longtemps! Le canicross a été créé grâce aux chiens de traîneau, plutôt dans des pays nordiques.

Puis après le vrai sport de canicross avec ses compétitions a vraiment grandi en France et en Belgique. Je trouve qu’il y a de plus en plus de clubs de canicross et qu’on en parle plus souvent à la télévision et dans les journaux. Sur nos courses nous avons entre 100 à 300 participants. C’est déjà pas mal !

Pour une bonne performance la nutrition a-t-elle une place importante ?

La nourriture est hyper importante. Elle peut contrôler votre santé.

Quand on fait du sport on dépense plus d'énergie, des électrolytes et on "brise" aussi nos muscles et une bonne alimentation est la clé. En ce moment j’utilise les ampoules HYDRATATION et PUISSANCE de Pur Vitaé. Cela me donne un coup de boost et j’évite des crampes.

Après l'entraînement, les muscles sont endommagés donc je n’hésite pas à me supplémenter.  

Je mange 5 à 6 fois par jour, c'est beaucoup oui, mais ce sont des petites portions. Pour mon gabarit je dois essayer d'intégrer des repas ou "snacks" de 5-6 fois de 20gr de protéines.

Manger toutes les 2 heures a changé positivement mon métabolisme.

Pour mes chiens, ils mangent 2 fois par jour. 

Pendant la saison de course, ils mangent une fois par jour des croquettes trempées dans l'eau chaude (que je laisse gonfler avant de les donner, ça évite les torsions d'estomac). L'autre repas c'est de la viande crue avec un peu de légumes. En repos, ils ne mangent que des croquettes.

Il faut savoir que le système digestif des chiens est différent du nôtre.

Par exemple un chien qui mange de la viande crue a besoin de 9 à 12h pour avoir une digestion complète. En effet, après 6h il aura encore un quart de nourriture dans l’estomac !

Pour des chiens qui mangent des croquettes, c'est encore plus long…environ 16h!

Alors quand mes chiens vont faire un effort (même une balade en liberté) je ne les donne pas à manger si je n'ai pas au moins 6 h entre le repas et l'entraînement. Tout ça pour éviter des malaises et torsions d'estomac.

Deux heures avant l’entraînement je les donne à boire…une boisson spéciale pour chiens : mammut dognutrition pre-run. Cette boisson contient des électrolyes pour rester hydraté et avoir de l’énergie. 

Si votre chien n'aime pas boire de l'eau on met une cuillère de viande, quelques croquettes...

C'est très important de les faire boire avant l'effort car les chiens ne savent pas transpirer comme nous. 


Si jamais vous voulez en savoir plus sur le canicross, n'hésitez pas à aller sur le site de la fédération de canicross : www.cani-cross.be pour la Belgique et www.fslc-canicross.net ou www.ffst.info pour la France.

Si les explications de Tessa vous ont plu vous pouvez la contacter via Instagram ou voir ses vidéos Youtube.

Articles en relation

Recherche

Boutique Naturelle

Boutique Naturelle
Voir d'autres produits