Hugo Bonneval, rugbyman engagé et discipliné

Hugo Bonneval, rugbyman engagé et discipliné

Publié le : - Catégories : vie d'athlète

Hugo Bonneval a tout pour laisser sa trace dans l'histoire du rugby français. Membre de l'association sportive Champions de la Paix et sélectionné 11 fois en tant que titulaire en équipe nationale, il est engagé et discipliné. Dans cet interview, Hugo dévoile avec sincérité son parcours victorieux et quelques désarrois. 

Hugo, ta carrière sportive a commencé très jeune. Raconte-nous tes débuts. 

J’ai démarré le rugby à l'âge de 13 ans au stade Français et professionnellement en 2009. J’ai commencé en première pendant le tournoi des six nations où il manquait tous les internationaux du stade Français. C’est comme ça que j’ai grappillé mes premières minutes. Beaucoup de travail, la confiance de Jacques Delmas et Didier Faugeron et une part de chance m'ont aidé tout au long de ma carrière.

En quoi le management de Gonzalo Quesada a été bénéfique pour toi ?

L’année où Gonzalo est arrivé, les entraîneurs changeaient tous les étés. C’était la première fois pour moi que je vivais un cycle de quatre ans avec le même coach. Gonzalo est arrivé avec Jeff Dubois pour le trois/4. Ils ont de suite fait confiance à toute notre génération de jeunes issus du club.

Ça faisait du bien d’avoir un entraîneur latin, qui arrivait à comprendre et gérer nos émotions de jeunes joueurs en top 14. Il avait ce côté proche de nous qui nous rassurait et nous mettait en confiance tous les week-ends.

Lorsqu'on voit le travail qu’il fait pour le jaguar actuellement en même pas un an, c’est un super coach. Et les résultats parlent pour lui. Deux titres en quatre ans au stade Français.

En 2015 tu as souffert une blessure grave au genou qui t’as empêché de participer à la coupe du monde. Comment as-tu pu surmonter cette déception ?

C’était ma première tournée d’été avec le XV de France en Juin 2014. C’était le dernier match de l’année à Sydney face à l’Australie après une saison très longue. Je casse mon genou juste au retour de la mi-temps.

Ça a été très dur parce que je connaissais d’autres joueurs qui se sont blessés de la même manière mais qui ont récupéré beaucoup plus vite que moi. J’ai eu une succession de complications : j’ai dû me refaire opéré au mois de Mai de l’année suivante pour finalement passer une année blanche complète.

Finalement, je ne sais pas si je l’ai vraiment surmonté. Tu subis la chose et tu essaies de t’accrocher à ce que tu peux. Ma famille était là pour moi et ma compagne enceinte de notre premier enfant. Ça aide à relativiser un petit peu.

Ta compagne est la talentueuse joueuse de tennis Tatiana Golovin. Quelles sont les valeurs communes du sport que vous comptez partager à vos enfants ?

Je crois qu'aussi bien dans le sport que dans la vie on a rien sans rien. L’engagement et la détermination que nous, sportifs, nous mettons au quotidien pour essayer d’attendre nos objectifs peuvent être retranscrits dans la vie de tous les jours.

La ponctualité, le respect, l’engagement, la détermination, le travail et le plaisir sont des valeurs du quotidien.

Étant tous les deux sportifs on aimerait probablement que nos enfants le soient aussi, mais ils suivront avant tout leurs rêves...à partir du moment où ils mettent les moyens pour y arriver. 

Nous serons très exigeants avec eux car nous savons les sacrifices qu’il faut faire pour arriver au plus haut niveau.

Concernant ta nutrition, pourquoi as-tu choisi Pur Vitaé pour t'accompagner dans ta préparation sportive ?

Hugo est convaincu des bienfaits des compléments alimentaires naturels de Pur Vitaé[/caption]

J’ai beaucoup apprécié le côté naturel des produits. Avec toute la mal bouffe qui existe aujourd’hui c’est d’autant plus important de prendre des compléments alimentaires naturels. C’est pour moi ce côté naturel du produit qui en fait sa qualité. Je consomme, bien évidemment, la protéine Whey & Pois pour mieux récupérer après une grosse journée ou une grosse séance de muscu. J’aime beaucoup les ampoules PUISSANCE Oxygène avant une séance très cardio et avant de commencer un match. J’utilise également à la mi-temps de chaque match les ampoules HYDRATATION.

J’ai aussi testé le Sirop Mobilité avant la reprise. Je dois me déverrouiller un peu avant de reprendre la pré-saison afin de ne pas être trop raide sur mes articulations et plus particulièrement mon genoux opéré.

Enfin, je fais de temps en temps des cures d’Oméga-3, COMPLEXE et COCOON pour récupérer lorsque les nuits sont plus agitées avec les enfants. 

CP: ©PHOTOPQR/LE PARISIEN

Articles en relation

Recherche

Boutique Naturelle

Boutique Naturelle
Voir d'autres produits